La Mégane 4 R.S. 2018

La Mégane IV R.S (2018)

 Mise à jour le 23 jan 2018

Alors que la 4ème génération de la Mégane a été commercialisée d'entrée de jeu, début 2016, dans sa version dynamique GT disposant du 1.6 turbo de la Clio RS porté à 205 cv, la version Renault sport (R.S.) ne sera commercialisée, comme à l’accoutumée pour les versions de pointe du département sportif de la marque, que plus tard.

Si la presse spécialisée la plus optimiste annonçait, peu après la sortie de la Mégane IV, une présentation statique de la version Renault sport au salon de l'automobile de Paris 2016, le lancement de l'auto a été officiellement effectué au salon de l'automobile de Francfort 2017 le 12 septembre. Après quelques reports, les commandes ouvriront en février 2018 pour la version R.S. 280 EDC et au printemps pour la boite manuelle. Cette date tardive constitue un retour en arrière par rapport aux dernières productions de chez R.S.C (Renault Sport Cars), sorties au plus tard dans les 6 mois / 1 an après la commercialisation du modèle standard. En fin d'année 2018, une version « Trophy » de 300 cv viendra s'ajouter au catalogue.

La Mégane 4 R.S. a été officiellement présentée en septembre 2017 à l'occasion du salon de l'automobile de Francfort et sera commercialisée en février 2018.

Une Mégane 4 R.S très attendue

Les versions Renault sport de la Mégane sont devenues des références dans la catégorie des berlines compactes sportives (ou « GTi ») depuis 2006, année de la sortie de la série limitée F1 Team de la Mégane 2 RS. Les ingénieurs de chez R.S.T (Renault Sport Technologies devenu depuis Renault Sport Cars) n'ont eu cesse de bonifier leur compacte sportive au fil des mois pour finalement donner naissance à sa version ultime R26.R, devenue la traction de série la plus rapide de la boucle nord du Nürburgring en 2008. Non content du travail réalisé sur la Mégane II, la Mégane III a subi le même traitement. Pourtant déjà particulièrement réussie à sa sortie, la Mégane 3 R.S. a continuellement évolué au cours de sa carrière avec en point d'orgue,une fois de plus, une version extrême destinée à battre le record sur l'« enfer vert » Allemand : la Mégane RS Trophy R de 275 cv.

Comme celles qui l'ont précédé, la nouvelle Mégane R.S. s'attaquera probablement au record du tour des tractions sur la boucle nord du Nürburgring dans sa version « Trophy ».

La Mégane 4 R.S. arrive également dans un contexte d'interrogations vis à vis de l'évolution des modèles Renault sport. La Clio 4 RS n'a en effet pas su pleinement convaincre la presse spécialisée et les amateurs "puristes" de petites bombes automobiles. Le traitement esthétique trop sage combiné à la carrosserie uniquement disponible en 5 portes et la boite robotisée EDC imposée n'ont pas su totalement plaire à ces derniers, d'autant plus que la très prometteuse RS16 reprenant l'ensemble moteur/boite de la Mégane 3 R.S. a été tuée dans l’œuf...La crainte exprimée par beaucoup est que la nouvelle Mégane RS suive le même chemin que la Clio.

Nouvelle Mégane RS : les évolutions techniques

Pour tirer son épingle du jeu chez les compactes sportives, la Mégane IV peut compter sur ses deux roues avant motrices et les roues arrières directrices du système 4Control. Cette troisième génération a toujours recours à un 4 cylindres turbo.

Un tout nouveau moteur et le choix de la transmission

Au risque d'en décevoir certains, la Mégane R.S. 2018 a bien vu sa cylindrée abaissée et reprend donc le nouveau 1.8 TCe développé pour le tout premier modèle du renouveau de la marque Alpine : l'A110. Dans cette dernière, il délivre 252 cv à 6000 tr/min et 320 Nm de couple. Cependant, c'est dans l'Espace 5, en mai 2017, que ce moteur aura été commercialisé en premier dans une version de 225 cv et 300 Nm.

La Mégane R.S. dispose du nouveau 1.8 TCe développant 280 cv et 390 Nm sur la version de base et 300 cv et 400 Nm sur la Trophy.

Baptisé M5Pt, ce "dix huit cent" est une évolution du M5Mt 1.6 des Clio 4 R.S., la nouvelle cylindrée étant obtenue via augmentation de la course. Dans la version de base de la nouvelle Mégane R.S., il développe 280 cv à 6000 tr/min et un couple important de 390 Nm disponibles entre 2400 tr/min et 5000 tr/min. Le régime maximum est fixé à 7000 tr/min. Sur la future Trophy, la puissance passera à 300 cv et le couple à 400 Nm (voir 420 Nm sur la version EDC). Ces caractéristiques ont été obtenues notamment par un travail sur le haut moteur, l'admission et l'échappement alors que la culasse a été réalisée en partenariat avec les ingénieurs de chez Renault Sport Racing.

Caractéristiques moteur/boite des Mégane 4 R.S. 2018
  R.S. 280 R.S. 280 EDC R.S. Trophy R.S. Trophy EDC
(1) A confirmer
Moteur
Type 4 cyl. turbo 4 cyl. turbo 4 cyl. turbo 4 cyl. turbo
Cylindrée 1798 cm3 1798 cm3 1798 cm3 1798 cm3
Puissance (cv@tr/min) 280@6000 280@6000 300@n.c 300@n.c
Couple (Nm@tr/min) 390@2400 390@2400 400@n.c 420@n.c (1)
Transmission
Type Mécanique Robotisée à double embrayage Mécanique Robotisée à double embrayage
Commande 6 rapports manuels 6 rapports auto + palettes au volant 6 rapports manuels 6 rapports auto + palettes au volant

Niveau transmission, les concepteurs ont entendu les critiques émises au sujet de la Clio 4 R.S. Le moteur est donc accouplé à la boite robotisée à double embrayage EDC avec palettes au volant ou, au choix, à une bonne vieille boite manuelle...et un frein à main du même tonneau ! Celle-ci permet un gain de 25 kg et ravira ceux qui trouvent cet élément indispensable au plaisir de conduite. Dans les deux cas, le conducteur dispose de 6 rapports. Un nouveau différentiel à glissement limité Torsen® (en lieu et place de l'ancien GKN Driveline des Mégane 2 et 3) y est éventuellement intégré selon les versions.

Commande de boite EDC de la Mégane 4 R.S.
La sélecteur de la boite EDC est associée à son frein de parking automatique.
Commande de boite manuelle de la Mégane 4 R.S.
La commande de boite manuelle est elle accompagnée d'un vrai frein à main.

Un chassis sérieux épaulé par les 4 roues directrices

Si la puissance moteur est loin de battre des records dans la catégorie, le chassis des productions  de chez Renault sport ont toujours fini par faire figure de référence. Le Mégane 4 R.S. s'appuie sur les 4 roues directrice (une exclusivité sur le segment) et des voies ultra large (1615 mm à l'avant et 1596 mm à l'arrière) pour prendre le dessus sur ces concurrentes.

Le train avant à pivots indépendants (T.A.P.I), apparu sur la première Mégane RS en 2004 est toujours présent et à été redessiné. Le 4 Control a reçu un paramétrage spécifique. L'angle maximum de braquage a été réduit par rapport à la Mégane GT et l'inversion du sens de braquage des roues arrière a été repoussé à 100 km/h dans le nouveau mode "Race" du Multi-Sense.

Fonctionnement du 4 Control
Les roues arrières braquent progressivement dans le sens inverse des roues avants, prenant jusqu'à 2,7° d'angle quand les roues avants braquent de 15° ou plus.
Fonctionnement du 4 Control
Au dessus de 60, 80 ou 100 km/h (selon le mode de conduite choisi), les roues arrières braquent progressivement dans le même sens que les roues avants (1° maximum)

Tout comme la Mégane GT, la R.S. se dispense d'amortissement piloté source de poids et de coût jugés inutiles. Elle reçoit en revanche des butées hydrauliques de compression qui viennent compléter le travail des amortisseurs, technologie issue du rallye et apparue en série sur la Clio 4 R.S.

Les 4 roues directrices sont de la partie ainsi que le train avant à pivots découplés et les étriers Brembo à 4 pistons...mais pas la suspensions pilotée.

Sans surprise et comme c'est le cas depuis 2005 sur tous les modèles R.S., la nouvelle Mégane offre plusieurs choix de définition châssis (réglages du 4 Control, des ressorts, amortisseurs, butées et barres anti-roulis) au client. Le châssis Sport est destiné à ceux qui recherchent avant tout une certaine polyvalence alors que le Pack Cup est destiné à offrir un maximum de performance, notamment sur circuit. Seul le châssis Cup est équipé du différentiel à glissement limité mécanique. La combinaison EDC + châssis Cup ne sera d'ailleurs disponible qu'en septembre 2018, l'intégration du Torsen® dans la boite robotisée ayant pris du retard.

Niveau freinage, l'utilisation d'étriers Brembo à 4 pistons est toujours d'actualité. Les disques de freins avant de 355 mm de diamètre peuvent se parer d'un bol en aluminium moyennant option. Les modèles équipés du chassis Cup se distinguent, comme d'accoutumée,  par des étriers de couleur rouge. Tout le système est visible à travers les roues de 18" de série ou 19" en option (aussi bien sur chassis sport que chassis cup). Les 18" sont montées en Continental SportContact 6 en 235/40 alors que des pneus Bridgestone Potenza S001 en 245/35 équipent la monte optionnelle 19". La version « Trophy » reprendra les réglages du chassis Cup ainsi que les roues de 19" en série et les disques de freins bi-matière.

La Mégane R.S. 2018 propose un « châssis Sport » de série ou d'un « Pack Cup » en option. La version « Trophy » reprendra le « châssis Cup », il n'y aura donc que 2 définitions châssis différentes au lieu de 3 sur la Clio 4 R.S.

Un mot enfin sur ce qui est peut être le point faible technique de la Mégane R.S. 2018 : le poids. A vide, le poids de la Mégane 4 R.S. EDC est de 1430 kg alors que celui de la version à boite manuelle descend à 1407 kg, soit au final seulement 15kg de plus que celui d'une Mégane 3 R.S. Trophy 275. Mais, à cause entre autres de son gabarit (4m37), cela reste plus élevé que la plupart des concurrentes, notamment la Seat Léon Cupra ou la Peugeot 308 GTi. Même la Volkswagen Golf R DSG, qui embarque une transmission à 4 roues motrices, pèse strictement le même poids que la Mégane R.S. EDC. Les temps changent !

Evolutions des dimensions des Mégane sportives de 2004 à 2017
  Mégane 4 R.S.
TCe 280 BVM
Mégane 4 GT
TCe 205 EDC
Mégane 3 R.S.
2.0T 275 S&S
Mégane 2 R.S.
2.0T 225 5p
Longueur (mm) 4 372 (4m37) 4 359 (4m36) 4 299 (4m30) 4 228 (4m23)
Largeur hors tout (mm) 1 874 (1m87) 1 814 (1m81) 1 848 (1m85) 1 777 (1m78)
Hauteur (mm) 1 445 (1m44) 1 447 (1m45) 1 435 (1m43) 1 437 (1m44)
Voies avant (mm) 1 615 1 591 1 588 1 517
Voies arrière (mm) 1 596 1 586 1 545 1 521
Poids (kg) 1407 1392 1394 1375

La Mégane 4 Renault sport dans le détail

Il faut s'y faire : tout comme la Clio R.S., la Mégane IV RS n'existera pas en coupé ni même en 3 portes.

Un extérieur qui se distingue sans tomber dans le tuning

Pour compenser, Renault sport a paré sa dernière compacte des meilleurs attributs sportifs utilisés par le constructeur jusque là, à commencer par de vraies ailes larges comme celles qui ont fait le succès stylistique de la Clio 3 RS. La Mégane R.S. gagne ainsi 60mm à l'avant par rapport à la version GT. Le bouclier avant, largement ajouré, se pare de la désormais traditionnelle lame type F1, de couleur gris satiné, et reçoit également le nouveau système d'éclairage R.S. VISION, vu pour la première fois sur le show car Clio R.S 16 et sorti en série sur la Clio 4 R.S phase 2. Ce système d'éclairage LED multi-réflecteurs en forme de drapeau à damier est en effet la signature actuelle de l'identité visuelle des véhicules Renault sport.

Projecteurs RS Vision sur la Mégane 4 R.S.
Le système d'éclairage R.S. Vision reprend la forme d'un drapeau à damier. Les clignotants sont, particularité de la R.S., intégrés dans les crochets lumineux des phares.
Utilité du R.S. Vision
Chaque élément du "drapeau" a une utilité qui lui est propre : feux de position, combiné projecteurs antibrouillard / feux d'éclairage en virage et projecteurs longue portée.
Extracteur d'air avant
Les ailes larges (+60mm) reçoivent des extracteurs d'air, à la façon de la Clio 3 RS, qui permettent d'évacuer la chaleur du compartiment moteur.

Le profil est relevé par les extracteurs d'air des ailes avant, façon Clio 3 RS, qui ont une vraie utilité. La nouvelle Mégane R.S. se pare de bas de caisses noirs dits à « réglette débordante », un attribut rappelant encore une fois la Formule 1. Le becquet de coffre a été entièrement redessiné mais reste discret, dans le prolongement de la ligne, contrairement à celui d'une Focus RS par exemple.

A l'arrière, un imposant diffuseur arrière est de la partie. Ce dernier reçoit en son centre une grande canule trapézoïdale contenant une double sortie d'échappement. Les ailes arrières, également bodybuildées, sont plus large que celle d'une GT de 45mm.

Jantes 18" et 19" de la Mégane 4 R.S.
Les jantes d'origine sont en 18", aussi bien sur le châssis Sport ou Cup. Les 19" optionnelles peuvent arborer une finition à "effet diamanté".
Jantes 19" et 18" de la Mégane 4 R.S. en finition alternative
Les jantes 19" seront également disponibles en noir laqué alors que les 18" offriront peut être une alternative noir mat.
Becquets Mégane GT et Mégane R.S.
Le becquet arrière reste assez discret mais a été entièrement redessiné par rapport à la Mégane GT.

Les jantes 18" de série ont un style assez classique à 10 bâtons droits dont la couleur d'origine vire plus sur l'anthracite que le gris aluminium traditionnel. Les jantes optionnelles de 19" reprennent le style de concept ZOE e-Sport et sont disponibles dans deux finitions : noir laqué ou à effet diamanté, à l'image des « Steev » qui ont fait les beaux jours de la Mégane 3 R.S.

La Mégane 4 R.S. a été présentée dans une teinte exclusive nommée orange Tonic. Cette nouvelle couleur épaule le désormais récurent jaune Sirius. Les autres teintes sont toutes reprises du nuancier disponible sur Mégane 4 : blanc Glacier et blanc Nacré, gris Platine et gris Titanium, rouge Flamme, noir Etoilé ainsi que brun Cappuccino. Aucun bleu n'est proposé.

Un intérieur ambiance « carbone » et très « techno »

L'habitacle de la nouvelle Mégane R.S. se pare entièrement d'une couleur dominante gris carbone, y compris le ciel de toit et les montants de portes (sauf les versions avec toit ouvrant) qui sont beige clair sur le reste de la gamme. L'habitable est égayé par des surpiqures (levier de vitesse, volant, accoudoirs...) et autres inserts (volant, pommeau de levier de vitesses) de couleur rouge à l'image des touches de bleu de la GT. Les baguettes de porte et de planche de bord passager sont néanmoins ici de couleur gris foncé. L'intégration d'éléments imitation carbone (panneaux de portes) et le classique « pédalier alu » apportent une touche sportive supplémentaire.

Les sièges de série à appuis-tête intégrés sont repris de la Mégane GT. Il reçoivent un habillage spécifique gris et rouge soit en tissu « trâme carbone » soit en Alcantara®. La future Trophy sera équipée d'origine des très appréciés baquets Recaro® qui devrait dès lors devenir optionnels sur la R.S. 280 standard.

Au niveau des équipements, La Mégane R.S. offrira de série le système d'info-divertissement R-Link2. Le système de paramétrage de conduite (réactivité de l'accélérateur, fermeté de la direction, paramétrage du 4 Control et temps de passage des rapports sur EDC) Multi-Sense offre 5 modes de conduite dont le nouveau mode Race, accessible d'une pression longue sur le bouton RS Drive.

Les sièges Alcantara de la Mégane 4 R.S.
Les sièges sont repris de la GT avec un habillage spécifique et le logo R.S. Le ciel de toit est beige clair au lieu de noir avec l'option TOE.
LE système Multi-Sense de la Mégane 4 R.S.
Le Multi-Sense est de série, soit sur la tablette 8"7, soit sur l'écran horizontal 8". Spécifique à la R.S., il propose 5 modes de conduite.

Comme les versions de Mégane plus classiques, la R.S. propose de nombreuses aides pour « sécuriser » et faciliter la conduite, allant du freinage actif d’urgence à la caméra de recul en passant par l'avertisseur d'angle mort.

Le RS Monitor, apparu sur la Mégane 3, exploite l'écran multimédia pour afficher de nombreuses informations sur le fonctionnement du véhicule. Destiné aux amateurs de sorties circuits, le système reçoit une nouvelle fonctionnalité « expert » qui permet au conducteur d'y connecter une caméra (Go Pro, smartphone...) afin d'incruster directement les données de télémétrie à la vidéo. Un système de partage instantané sur les réseaux sociaux et un site web communautaire réservé aux possesseurs pour comparer leurs performances ravira les plus « connectés ».

Mégane 4 R.S. : tarifs et concurrence

Bonne nouvelle : Renault sport a homologué la voiture à la norme NEDC. Dans ces conditions, la Mégane 4 R.S. 280 EDC consomme officiellement seulement 6.9 l/100 en cycle mixte et rejette 155 gC0²/km alors que la version à boite manuelle est à 7.1 l/100 et 161 gCO² /km avec les jantes 18" d'origine. Au barème 2018, le malus à payer pour cette taxe aussi inutile (pour la planète) qu'injuste est de 3 113 € (4 253 € en bvm), légèrement supérieur à celui d'une Seat Léon Cupra. En septembre 2018, comme tout véhicule vendu en Europe, la Mégane passera à la nouvelle norme WLTP. Ce cycle de mesure qui se veut réaliste fera augmenter la consommation théorique des voitures de 10 à 20% et par ricochet le malus.

Temporairement homologuée à la norme NEDC, la Mégane R.S. verra ses ventes se compliquer à cause du malus écologique français, plus sévère en 2018, et du passage à la norme WLTP dès septembre de cette même année.

Au niveau de la concurrence directe, la Mégane est attendue au tournant par de nombreuses prétendantes au titre de meilleure sportive traction du segment C. La Seat Léon Cupra s'est forgée une sacrée réputation grâce à son excellent rapport prix / polyvalence / performances / efficacité. La dernière Civic Type R prend la tête des tractions au niveau de la puissance développée (320 cv) mais est fortement pénalisée par son malus. A l'opposé, Peugeot, avec sa 308 GTi fraîchement restylée joue la carte de la légèreté. Enfin, n'oublions pas Hyundaï, nouveau venu à présenter un modèle chez les compactes sportives. Sa i30N Performance sort 275 cv de son 2.0. et sera commercialisée en novembre, un mois avant la Mégane.

Comparaison chiffrée de la Mégane R.S. 2018 avec ses principales rivales
  Mégane R.S. 280 Léon Cupra 300 308 GTi BPS Civic Type R i30N Performance
(1) Barême 2018
Technique
Cylindrée 4 cyl. - 1.8 turbo 4 cyl. - 2.0 turbo 4 cyl. - 1.6 turbo 4 cyl. - 2.0 turbo 4 cyl. - 2.0 turbo
Transmission BVM6 / BVA6 BVM6 / BVA6 BVM6 BVM6 BVM6
Chiffres clef
Puissance (cv@tr/min) 280@6000 300@5500 270@6000 320@6500 275@6000
Couple (Nm@tr/min) 390@2400 380@1800 330@1900 400@2500 353@2000
Poids à vide DIN (kg) 1407 / 1430 1322 / 1346 1205 1380 1429
Performances
0 à 100 km/h (s) 5,8 / 5,8 5,8 / 5,7 6,0 5,7 6,2
Vitesse maxi (km/h) 255 / 250 250 (limitée) 250 (limitée) 272 250
Tarifs
Prix de base (€) 37 600 / 39 400 35 510 / 37 310 38 700 38 910 34 800
Consommation mixte NEDC (l/100km) 7,1 / 6,9 6,9 / 6,8 6,0 7,7 7,1
Emissions de CO2 NEDC (g/km) (1) 161 (+4253€) / 155 (+3113€) 158 (+3660€) / 154 (+2940€) 139 (+953€) 176 (+7890€) 163 (+4673€)

Au niveau des concurrentes plus éloignées, la Golf joue dans un registre un peu différent, avec sa GTi Performance, proche en prix mais moins puissante (245 cv) et la R 4 roues motrices nettement plus chère. La Focus RS, qui était jusqu'à présent la rivale traditionnelle de la Mégane, s'est envolée vers une autre dimension avec son 2.3 350 cv, ses 4 roues motrices...et son tarif malus compris s'approchant des 50 000€.